Étiquettes

, ,

J’ai découvert cette semaine, grâce à un de « mes » journalistes, l’existence d’une fête que je ne connaissais pas : « la traditionnelle fête du développement durable ».

Surpris, j’ai fouillé sur Internet pour en apprendre plus sur cette charmante coutume de notre jolie région normande. Et en effet, j’ai trouvé une photo qui évoque cette fête traditionnelle : d’après l’habillement des jeunes gens qu’on y voit, on peut penser qu’elle a été prise au milieu du siècle dernier. C’est une charmante photo, qui représente un groupe de jeunes gens dansant joyeusement « el danse dou l’éolienne » sur la place d’un village normand non-identifiable.

Y'a pas à dire, cette photo est toute nimbée de la tendresse bucolique d'une nostalgie suave, l'air de rien.

En revanche, je n’ai pas trouvé de document d’époque concernant « la traditionnelle course de VTT de la Bucaille », et rien non plus sur « la traditionnelle opération portes ouvertes de l’école primaire » d’une des villes que je couvre.

Comme quoi une traditionnelle requête sur un traditionnel moteur de recherche ne permet pas de tout retrouver.

Sérieusement, mes chers collègues, le prochain qui me fout le mot « traditionnel » sans raison valable, je me déplace pour lui foutre un coup de pied au cul, bien traditionnel, lui, pour le coup…

Publicités