Mots-clefs

, ,

Lu dans 20minutes, un commentaire d’un ancien partenaire de Nasri, Ben Arfa, Benzema et Menez dans l’équipe de France des moins de 17 ans.

« Aujourd’hui, ce sont toujours les mêmes. A toujours dribbler et en faire beaucoup. Hatem, il était un peu gamin dans sa tête. Il ne pouvait pas jouer avec Menez, ils ne pouvaient pas faire une passe. Il fallait juste marquer. C’était rare les passes entre eux. Ouais, voilà, c’était la compète, constamment la compète. »

« Gamin », « pas de passes », « compète ».

Des gamins, égoïstes comme le sont tous les gamins (l’altruisme se développe en gros – d’après une rapide recherche Gougleux – vers 10 ans), payés des fortunes alors qu’ils sont incapables de faire le boulot qu’on attend d’eux.

Qu’ils se mettent au tennis… De toute façon, ça commence déjà à siffler dans les gradins de Roland Garros, alors bon, au point où on en est.

—-

Tant qu’on en est à parler foot, est-ce que quelqu’un a une explication rationnelle au fait que la majorité des gardiens de but soient de type caucasien, quand la majorité des attaquants sont de type sub-méditerranéen ?

Parce que je n’ose croire que la première partie de ce texte soit l’explication. Ça serait mal.

Publicités