Mots-clefs

, , ,

C’est en gros ce que doivent se dire la majorité des gays de France en voyant la vidéo postée par Act-Up en réponse à l’odieuse Prière pour la France proposée par les évêques à l’occasion de l’Assomption, dont il n’est pas inutile de rappeler qu’elle fut la première fête nationale officiellement instauré par l’État français.

Chacun connait les raisons du conflit : les évêques, non contents de prier pour la France – ce qui d’emblée ne peut que les rendre suspects  -, semblaient faire preuve d’un enthousiasme plus que modéré à l’encontre de la proposition du gouvernement de légaliser le mariage gay. En effet, ils osaient prier pour que les enfants « cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère ». Stupeur et tremblements ! Ô, triste révélation : l’Église, même celle de France -pays des Lumières et du progrès, rappelons-le -, est plus encline à croire la Genèse, qui prétend que « homme et femme il les créa » pour qu’ils « ne fassent plus qu’un », que les nombreux sondages qui prouvent qu’après tout un enfant avec deux papas s’en sortira au moins aussi bien que les autres, voire mieux : en effet, Adolf avait un seul papa ET une seule maman. Et Benito aussi. (En revanche, Mao on ne sait pas, personne ne nous le dit…)

Les réponses outrées sont tombées en averse (en plein mois d’août, il n’y a vraiment plus de saison), la plupart invoquant la laïcité – ce qui prouve que plus personne ne sait ce que ce mot veut vraiment dire -, mais sans parvenir à clairement mettre un point final au débat.

C’est alors que, le 14 août, veille de ce jour de triste mémoire pour la France, Act-Up Paris a posté LA réponse ultime, que voici :

En effet, choqués par tant d’amalgames sur les homosexuels (si si, le texte de la prière est bourré d’amalgames ignobles), et outrés d’être une nouvelle fois la cible de la haine et des insultes de l’Église, ces représentants auto-déclarés des homosexuels de France ont posté une vidéo pour prouver qu’ils sont des gens comme tout le monde – et surtout pas des caricatures de grandes folles, non non, c’est aussi un cliché dégueulasse, ça -, puisqu’eux aussi savent manipuler l’amalgame et le cliché et suinter la haine par tous les pores de leur peau.

Quoi, c’était pas ça le but !?

Publicités