Mots-clés

, , , , ,

Selon Najat Vallaud-Belkacem, le mariage forcé peut concerner les sociétés catholiques, et pas seulement les sociétés musulmanes. C’est ce qu’elle a déclaré sur le plateau de Dimanche+ le 17 mars 2013.

Un beau moment de bravoure à regarder en cliquant sur cette phrase.

Elle précise juste après que « c’est vrai que ça concerne – on va le dire autrement – plus souvent des étrangères ». C’est alors que nous réalisons que, emporté par notre racisme primaire, nous avons oublié ces centaines de Portugaises qui, chaque année, quittent la France où elles vivent pour aller épouser un homme qu’elles n’ont jamais vu ; nous n’avons pas pensé à ces milliers d’immigrées d’origine italienne qui retournent « en vacances » dans le village natal de leurs parents pour passer devant monsieur le curé avec un cousin que leurs parents ont choisi ; et nous avons feint de ne pas savoir que des milliers d’Irlandais épousent des jeunes femmes vivant en France pour bénéficier de la double nationalité, quitte à aller combattre ensuite contre les soldats français envoyés pour éradiquer la menace catholique intégriste au Connemara.

La peur de l’amalgame nous promet de belles heures de rigolade…

_____________________________________

Ce texte n’est pas libre de droit. Si vous voulez le partager à vos lecteurs, un lien suffit. Le copier/coller tue l’information (plus de détails ici) et est passible de poursuites. Je n’hésiterai pas à faire valoir mes droits, qui que soit le copieur.

Publicités