Mots-clefs

, , , ,

221734_353843814733415_262649641_n

(Désolé, c’est difficilement lisible. En cliquant sur l’image, c’est un peu mieux…)

Notons que ces recherches étaient déjà permises à deux conditions (je ne fais que citer le document ci-dessus, mais il me semble important de le préciser) :

« – les progrès thérapeutiques doivent être majeurs
– les travaux ne peuvent pas être menés sans utiliser l’embryon humain. »

Donc nos élus sont en train de changer la loi pour ne pas avoir à attaquer des gens qui utilisent l’embryon humain soit pour un progrès thérapeutique dont il n’arrive pas à prouver qu’il est majeur, soit alors qu’ils pourraient se passer d’embryon humain.

C’est un peu comme si on autorisait l’usage des gaz lacrymo par la police même quand elle n’est pas vraiment débordée, ou quand elle pourrait se contenter de placer des barrages.

Ah ben tiens, dites-donc, en fait c’est très logique…

La semaine prochaine, je reste à Paris : http://lecampingpourtous.fr.

Publicités