Mots-clefs

, ,

544258_314217588705373_742980004_n

Tous les jours en France, on dénombre environ 2000 agressions. Sur ces 2000 victimes par jour, la probabilité qu’on trouve de temps à autres une personne homosexuelle n’est pas complètement nulle.

C’est pourquoi on peut s’étonner qu’un élu se sente autorisé à désigner les coupables et les motifs de l’agression avant même la moindre enquête. Comme disait un de mes chers professeurs d’histoire : « Ce n’est pas parce que deux événements arrivent à la suite qu’ils sont liés ».

Et le raisonnement fonctionne aussi avec les accrochages de voiture…

Au passage, on dit "Bravo d'avoir"...

Au passage, on dit « Bravo d’avoir »… Sauf peut-être quand on est sénateur.

Publicités