Mots-clefs

, , ,

J’apprends à l’instant qu’Act-up adresse une mise en garde à Boutin, Jacob et Barjot, en ces termes : « Appeler au versement de « sang », à la « confrontation violente » ou à « mener jusqu’au bout » un combat qui se résume à dire « ça va péter » n’est ni plus ni moins qu’un appel à la violence contre les LGBT ».

D’une, il n’y a pas eu d’appel, mais de constatation que ça allait arriver, ce que est une évidence quand on voit à quel point chaque manif méprisée est plus radicale que la précédente manif méprisée.

De deux, c’est complètement absurde de tenir 3 personnes pour coupables d’office, et c’est même complètement criminel : c’est donner l’idée aux vrais cons homophobes qu’ils sont peinards, qu’ils peuvent casser du PD tranquille, puisqu’ils seront d’office exonérés de toute responsabilité.

Act-up était déjà une association inutile ne représentant personne et ne vivant qu’avec nos sous, mais voilà qu’elle agit maintenant contre la sécurité de ceux qu’il prétend défendre…

Une seule solution : la dissolution immédiate.

Publicités