Étiquettes

, , ,

C’est le journal France-Antilles qui nous l’apprend [Edit : C’est en fait un beau poisson d’avril, qui m’a attrapé avec presque un mois de retard. Le reste de l’article est donc nul et non avenu. L’air d’un con :D] : la loi sur le « mariage pour tous » ne sera pas appliquée dans l’ensemble des territoires d’outre-mer. C’est le conseiller spécial de l’Élysée, Christophe Marlin, qui en a fait l’annonce : « Dans l’ensemble des départements ultramarins, les élus locaux ont exprimé leurs vives oppositions à ce projet et notamment pourquoi, en vertu de raisons liées aux spécificités régionales, ils refuseraient de célébrer ces mariages. Nous avons entendu leurs positions et décidé de reporter ce projet en Outre-Mer ». L’application de la loi sur ces territoires sera soumise à un référendum.

Nous avons donc la preuve que l’Élysée considère que ce qui est si indiscutablement bon pour le Français métropolitain est discutable pour le Français non-métropolitain ; qu’il considère que le Français des îles n’est pas capable de comprendre la marche du progrès ; qu’il pense que le Français ultra-marin doit être plus longuement enseigné avant que de comprendre ce qui est bon pour lui, un peu comme un enfant un peu moins intelligent qu’on laisse faire certaines erreurs qu’on ne tolère pas de l’enfant plus doué.

Indéniablement, cette décision est méprisante pour nos frère ultra-marins, à qui on refuse ce progrès formidable. Cette décision n’est rien de moins qu’une décision raciste.
Et il va sans dire que cette façon de diviser le pays en deux parties distinctes, soumises à des lois différentes, n’est pas sans rappeler les heures les plus sombres de notre histoire.La preuve est donc faite que ce gouvernement est raciste ET fasciste.Pas étonnant que cette décision ait été si peu commentée dans la presse…

Publicités