Étiquettes

, ,

Le Nouvel Observateur publie aujourd’hui un article intitulé « Des anti-mariage homo aspergent un policier d’allume-feu liquide« , dans lequel Manuel Valls parle de « violente agression », évoque un geste « particulièrement choquant » et « appelle tous les Républicains à condamner vigoureusement de tels actes ».

On frémit, et on imagine la chose : une bande de dangereux opposants au « mariage » pour tous (« DES anti-mariage », ça sous-entend bien qu’ils étaient plusieurs) encerclant un policier pour l’enduire d’allume-feu (« asperger », c’est pas rien : il en faut du temps pour asperger un policier de liquide, quand même), sans doute dans le but d’en faire une torche pour s’éclairer.

Puis ensuite on regarde des images :

A 14 secondes, on voit le policier « aspergé » enlever son casque, s’essuyer le visage et remettre son casque… Clairement pas traumatisé par cette « horrible agression d’une violence inouïe », le mec, il faut le dire. Il pourrait être en train de s’essuyer le visage de sa sueur que ça serait exactement pareil… La violence, si elle est présente du côté des manifestants, sera finalement plus le fait de la police, comme on le voit dans cette vidéo de mes grands copains de LinePress, qui montre l’interpellation du supposé aspergeur :

Mais ça, l’Obs ne croit pas bon de le préciser. Pourtant, aujourd’hui encore, personne ne sait où ce jeune homme est retenu en garde à vue.

Ce que l’Obs croit bon de préciser en revanche, c’est ceci : « Le ministère rappelle qu’un policier avait été blessé d’un jet de pavé à la tête lors d’une précédente manifestation parisienne des opposants au mariage homosexuel ». Ça c’est de l’info, coco : en une dizaine de manifestations contre le « mariage » homo, on ne compte qu’un seul blessé parmi les forces de l’ordre… et c’est le ministère qui le dit. Rappelons que les casseurs du Trocadéro, eux, ont blessé 16 policiers. Aucun n’est resté en garde à vue aussi longtemps que le jeune « aspergeur ».

C’est confirmé : le Nouvel Obs nous prend pour des cons. À la longue, il faut reconnaître que c’est lassant… et un rien énervant, aussi.

[EDIT : apparemment, sur place, les policiers auraient parlé au « leader » de la manif d’une aspersion à l’acide… Si c’est le mec qu’on voit dans la vidéo, il a l’air de prendre la nouvelle assez bien. Clairement, cette histoire pue la manipulation. Et le Nouvel Obs transmet allégrement, en en rajoutant une couche.]

Publicités