Mots-clefs

, , , ,

Ce matin, mardi 21 mai, Le Lab d’Europe 1 publie un article intitulé « Des opposants au mariage homo créent de faux articles de TF1 et du Monde pour faire croire à la mort d’un manifestant« . Il s’agit de l’affaire Affreux Droitard, durant laquelle en effet cette rumeur a circulé parmi les réseaux des Anti-MPT.

Paul Larrouturou y affirme que ces rumeurs ont été lancées – pire, créées de toutes pièces – par des anti-MPT :

« Très tôt dans la matinée du dimanche 19 mai, les soutiens de ce manifestant, qui ont déjà multiplié les tweets de soutien, vont passer à la vitesse supérieure: ils vont tenter de faire croire à sa mort.

Et, pour cela, vont fabriquer de toutes pièces de faux articles. »

Suit la description détaillée de la méthode utilisée pour ce faire, puis du mécanisme de diffusion de la fausse info. Puis, conclusion de l’article : Affreux Droitard est en fait bien vivant, et sera jugé.

Le problème de cet article, c’est qu’il est rédigé sur un ton catégoriquement informatif, mais qu’il n’apporte aucune preuve de ce qu’il avance. Il cite bien des tweets d’opposants au « mariage » pour tous relayant l’information, et même un article de François de souche, mais relayer une information fausse, c’est autre chose que de la fabriquer.

Certains, notamment parmi mes amis Fracebook, veulent voir dans le fait que certains anti-MPT ont partagé cette info une preuve que c’est eux qui l’ont créée : « Sinon ils auraient vérifié et vu que c’était faux ». C’est vrai, ils auraient dû vérifier… Si chaque personne qui colporte une rumeur sans la vérifier était le créateur de cette rumeur, ça se saurait. Rappelons que nous sommes actuellement soumis à une tension très forte, que cette affaire a portée à son paroxysme. Dans ces conditions, et dans le monde de l’info instantanée dans lequel nous vivons, il est très difficile de faire preuve d’assez de recul avant chaque publication. En effet, il faudrait tout vérifier ; en effet, il ne faudrait rien poster dans l’urgence ; en effet, il faudrait être beaucoup plus prudent. Mais hélas, on le sait, parfois on se laisse emporter par la pression, par l’urgence, et on partage des conneries. Ce n’est en rien une preuve qu’on les crée, ces conneries.

Paul Larrouturou a d’ailleurs oublié de signaler un tweet que je juge pour ma part assez important dans cette affaire. Quelques heures après que les tweets qu’ils citent ont été postés, Vivien Hoch, une des rares personnes étant en contact (direct ou indirect ? Je ne sais) avec Affreux Droitard, s’inquiète de nombreuses questions qu’il reçoit, et clarifie les choses :

hochNon, Affreux Droitard n’est pas mort, et ça vient d’un de ses soutiens les plus actifs. tellement actif qu’il en fait parfois trop, et finira par le reconnaître lui-même dans un article publié sur son blog personnel. Si les créateurs de ces fausses infos sont en effet des anti-MPT, il est surprenant qu’ils n’aient pas pris le soin de prévenir Vivien Hoch, qui a à lui seul plus de six fois plus de « followers » que les comptes de « Napoléon » et de « la Limite » cités par le Lab, et qui était, je l’ai déjà dit, très impliqué dans l’affaire, puisque des images de lui lors de l’arrestation circulaient ici ou là. C’est à tout le moins surprenant, comme erreur stratégique majeure.

Mais penchons-nous un peu plus loin sur les motivations des créateurs de ces fausses infos.

S’ils sont des anti-MPT, qu’ont-ils à gagner à diffuser ces infos ? Je ne vois qu’un seul gain éventuel pour eux : faire monter le buzz autour de l’affaire, pour obliger les grands médias à en parler.

En contrepartie, il y a une multitude d’effets secondaires pervers, qu’ils ne pouvaient pas ne pas voir, à moins d’être complètement cons (je n’exclue pas l’hypothèse) :

– tout d’abord, cette info ne pouvait qu’installer une panique durable dans les mouvements anti-MPT, panique qui risquait en même temps de démobiliser des manifestants pour dimanche prochain et de rendre les plus acharnés encore plus acharnés ; les deux options étant mauvaises pour la Manif pour tous.

– Il était évident que la vérité sortirait rapidement, et que leurs montages seraient démontés dans la foulée. Le tweet de Vivien Hoch l’a fait à peine six heures après ; de plus, un des articles cités par le Lab comportait la phrase suivante : « Le faux article imagine ensuite que Manuel Valls a « annoncé ce matin à la famille du militant ce drame »… » Une « info » on ne peut plus facile à démonter, ne serait-ce que parce que la famille même du jeune homme aurait pu réagir très rapidement, si le buzz était monté, le tuant aussitôt… C’est ainsi la crédibilité de tous les soutiens à Affreux Droitard qui ne pouvait que souffrir de cette initiative malheureuse, dans l’immédiat.

– Et enfin, à plus long terme, il était évident que des journalistes s’empareraient de cette affaire pour montrer que décidément les anti-MPT sont prêts à tous les mensonges pour défendre leur cause, ce qui n’est jamais positif, surtout pas pour un mouvement qui prétend lutter pour la Vérité.

Si les créateurs de ces rumeurs se disent vraiment anti-MPT, je les invite à se poser la question de ce qu’ils servent vraiment. Je doute que ce soit la même chose que ce que j’entends servir, et avec moi une majorité des anti-MPT.

Mais s’ils sont pro-MPT, en revanche, ils sont tout gagné : c’est une technique bien connue que celle qui consiste, quand une information qu’on préfèrerait voir rester cachée sort au grand jour, à noyer la vraie info dans des fausses infos, des rumeurs, des trucs glauques invérifiables, pour semer le trouble. Dans ce cas, c’est réussi : pendant quelques heures, l’information selon laquelle un jeune manifestant anti-MPT était enfermé arbitrairement après une arrestation d’une violence injustifiable a été masquée d’abord par la rumeur qu’il était mort, puis par les articles présentant cette rumeur comme le fruit pourri de quelques militants anti-MPT. Et on ne parle plus de la violence et de l’arbitraire, tout en présentant le mouvement comme un ramassis de menteurs, de tricheurs et de provocateurs.

Si j’étais Paul Larrouturou, je crois que j’aurais bien envie d’écrire quelque-chose comme ça :

Des pro-MPT créent de faux articles de TF1 et du Monde pour faire passer les opposants au « mariage » pour tous pour des mythomanes manipulateurs

Paul Larrouturou, jeune journaliste pour Le Lab d’Europe 1, a créé de toutes pièces les preuves dont il avait besoin pour montrer à quel point les opposants au « mariage » pour tous sont des êtres ignobles et fourbes…

[…]

Mais je ne suis pas Paul Larrouturou, alors je me contente de poser des questions, de faire part des mes doutes et d’en tirer des hypothèses. Je n’accuse personne tant que je n’ai pas de preuves de ce que j’avance, même si j’aimerais vraiment pouvoir le faire.

Et je redis aux créateurs de ces montages de se poser la question, en toute honnêteté : « Qui prétends-je servir ? Mes petits intérêts, ou la Vérité ? » Et si c’est la Vérité, alors je leur rappelle qu’on ne peut servir la Vérité en usant du mensonge.

Publicités