Mots-clefs

, , ,

Hier, 26 mai, les Identitaires ont pris d’assaut le siège du Parti socialiste, rue de Solférino, pour y tendre une banderole « Hollande démission ». Une action d’éclat qui a été beaucoup diffusée au cœur de la manifestation le jour même.

Ce qu’on sait moins, c’est que les identitaires, avant de se faire embarquer par la police, ont eu le temps de lâcher dans les locaux du PS une centaine de souris, mâles et femelles. Certaines rumeurs prétendent même qu’ils s’agissait en fait de pigeons, mais nous n’avons aucune information sûre à ce sujet.

Il est évident que si le PS n’a pas encore condamné cette action d’une violence inouïe ce matin, c’est qu’ils sont trop occupés à pourchasser les rongeurs dans tous les couloirs.

Une idée qui devrait faire son chemin dans les prochains jours parmi les opposants au « mariage » pour tous, qui pourraient bien transformer leur slogan phare, « On ne lâche rien », en « On ne lâche rien, à part des rongeurs dans les administrations ».

[Edit. Je ne croyais pas nécessaire de le préciser, mais apparemment ça l’est : ceci n’est pas une info, c’est le tome II de mon « récrivons l’histoire ». C’est une fiction, quelque-chose que j’aurais bien aimé lire.]

Publicités