Mots-clefs

, , , ,

Mes amis de LinePress ont encore une fois repoussé les limites du fils-de-putisme en postant hier une vidéo intitulée « Clément Méric manifestation de colère légers incidents / Paris 06 juin 2013 ».

Sans titre 2Récapitulons :

– « quelques vitrines de banques ont été cassées du mobilier urbain a été déplacé et quelques véhicules appartenant à de gros groupes économiques (Vinci) ont été dégradés (rétroviseurs cassés) » : dégradation de matériel public et privé (mais c’est des gros groupes économiques, alors c’est pas trop grave) ;

– « les manifestant ont tentés de rejoindre l’église de Saint Nicolas du Chardonnet » : sûrement pour y faire dire une messe pour Clément, bien entendu ;

– « ont poursuivis leur chemin jusqu’aux locaux du groupuscule d’extrême droite « Renouveau Français » dans le 13e arrondissement sans parvenir à y pénétrer avant l’intervention des forces de l’ordre » : pour un « coucou » amical ?

– « de 01.09 à 01.43 un sympathisant d’extrême-droite prit à partie protégé et exfiltré par la police » : agression en bande (tiens donc, exactement ce qu’ils reprochaient – à tort, nous l’avons vu – au meurtrier de Clément…) ;

– « de 04.30 à 05.04 les manifestant s’en prennent à des policiers en civil » : à comparer avec les huées qu’ils subissent lors de nos manifs, pendant lesquelles ils sont protégés par l’organisation… ce qu’on ne voit pas ici ;

– « 05.09 à 05.38 deux hommes croyant à une manifestation contre le mariage gay brandissent des drapeaux de la « Manif pour Tous » à leur fenêtre » : cette erreur fait bien rigoler les manifestants, qui invitent ces jeunes gens à boire des bières… en leur lançant les bouteilles vides à la figure. « Facho », « fils de pute », « bâtard », « connard » : rien que de très sympathique et amical ;

– « – de 06.09 à 06.16 (plan ralenti) des militants d’extrême gauche essayent dans pénétrer dans le siège du « Renouveau Français » » : en frappant gentiment à la porte pour qu’on leur ouvre.

Voilà, et tout ça ce sont seulement des « manifestation de colère légers incidents ».

Maintenant, regardons les titres qu’ils ont donnés à leurs vidéos sur la Manif pour tous, où, rappelons-le, rien n’a été cassé, jamais, en six mois :

Manif1Manif2Manif3Manif4Manif5Manif6Et bien entendu, celle qui leur avait valu leur premier prix Albert-Moscou :

lefurPour mémoire : le site de LinePress, avec les contacts des journalistes. Des fois que vous ayez une manifestation à couvrir avec la plus grande impartialité.

Publicités