Mots-clés

,

Chaque année à la même époque, on entend le même genre de remarques : « Ils fêtent bon ramadan aux musulmans et bon Hannouca aux Juifs, et pour le Carême, que dalle ! »

(« Que dalle ». Expression de circonstance pour un soir de jeûne, non ?)

Ce soir, j’ai entendu ces mots : « Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. »

Et je remercie les médias d’être si silencieux à propos du Carême.

Joyeux Carême à tous 🙂

Publicités