Mots-clefs

, ,

Un ministre affirme qu’il y a beaucoup d’illettrés dans une entreprise qui ferme, et que c’est en partie la raison de leur refus de la fermeture : illettrés, ils n’ont pas le permis et seront donc dans la quasi-impossibilité de trouver du boulot. Il propose de trouver une solution pour leur permettre de passer le permis quand même, augmentant leur rayon d’action.

Et tout le monde gueule. Les syndicalistes de l’usine, d’abord, qui y voient une insulte… alors que c’est vrai : 20% d’illettrés chez Gad, contre 7% en moyenne en France. (Merci à Faustine pour les sources.)

La gauche aussi, alors que l’objectif de son ministre était de permettre à des pauvres de trouver plus facilement du boulot.

Mais aussi la droite, qui y voit un signe du mépris de cette gauche pour les pauvres.

Connards… Un type parle en vérité et pose un diagnostic précis pour apporter une solution logique, et vous gueulez ? Si vous n’êtes pas capables de reconnaitre la vérité dans la bouche de vos adversaires, alors fermez-la à tout jamais.

Et quand votre médecin vous annoncera qu’il faudra faire une chimiothérapie parce que vous avec un cancer du poumon, engueulez-le sous prétexte que ce serait insultant pour vos poumons… et refusez la chimio.

Ajout à 9h16 : Heureusement, certains ont encore quelques neurones en état de marche.

gad auteuil GAdOu encore sur Europe1. Et aussi chez Franck Boizard.

Tout n’est pas perdu.

_____________________________________

Ce texte n’est pas libre de droit. Si vous voulez le partager à vos lecteurs, un lien suffit. Le copier/coller tue l’information (plus de détails ici) et est passible de poursuites. Je n’hésiterai pas à faire valoir mes droits, qui que soit le copieur.

Publicités