Mots-clefs

,

L’ami Koltchak redit à sa façon ce que j’ai déjà écrit ici. Deux fois valant mieux qu’une, je ne saurais trop vous inviter à aller le lire.

Publicités