Mots-clés

, , ,

Ceci est la Une du Libération du 15 janvier 2015, consacrée à la liberté d’expression, menacée parait-il par la tuerie de Charlie.

Ce qui est intéressant ici, c’est de constater que, pour Libé, la liberté d’expression ne semble pouvoir servir qu’à insulter, et si possible les religions.

Ils auraient pu évoquer « Français de Souche », « Grand remplacement », « Suicide français », « Quenelle épaulée »… Toutes choses qu’on n’a pas tellement le droit d’évoquer en France en ce moment. Mais non.

La liberté d’expression, c’est la liberté d’insulter.

Et que dire du dernier mot de la liste ? La haine de soi, à ce point-là et exposée au grand jour, à mon avis ça relève de la psychiatrie lourde.

_____________________________________

Ce texte n’est pas libre de droit. Si vous voulez le partager à vos lecteurs, un lien suffit. Le copier/coller tue l’information (plus de détails ici) et est passible de poursuites. Je n’hésiterai pas à faire valoir mes droits, qui que soit le copieur.

Publicités