Mots-clefs

, ,

Théo

« En fait, peut-être que Théo n’a pas été violé, peut-être même que son pantalon n’a pas été baissé, et en tout cas c’était sans doute pas volontaire. »

C’est en substance ce que découvre la presse suite à une nouvelle audition de Théo par la police, audition pleine de « contradictions ».

Alors qu’il suffisait de regarder la vidéo des faits pour le voir. Et que ça fait depuis le lendemain de l’affaire que toute la « fachosphère » le dit, que l’hypothèse du viol ne tient pas.

Mais bon, c’est la fachosphère, elle ne pouvait donc pas dire vrai.

C’était déjà exactement la même chose avec l’affaire Méric. Je vous laisse relire ce que j’écrivais à cette époque.

Allez hop, Albert Moscou pour tous !

Et on attend la réhabilitation officielle du flic… Je sais, je suis naïf.

_____________________________________

Ce texte n’est pas libre de droit. Si vous voulez le partager à vos lecteurs, un lien suffit. Le copier/coller tue l’information (plus de détails ici) et est passible de poursuites. Je n’hésiterai pas à faire valoir mes droits, qui que soit le copieur.

Publicités