Étiquettes

, ,

secours

Cette photo a été prise hier à Londres. Depuis hier soir, elle fleurit sur les réseaux sociaux, sur des comptes de membres de la « fachosphère ». Tous y voient la même chose : une « musulmane modérée » passant devant le corps d’une victime de l’attentat, totalement indifférente à son malheur. Ils y voient une preuve que les musulmans d’Europe se satisfont très bien de ces attentats et n’ont aucune empathie pour les non-musulmans.

C’est con.

C’est con parce que rien sur cette photo ne permet de prouver ni qu’elle se fout de ce qui se passe, ni, si elle s’en fout, que c’est parce qu’elle est musulmane et pas la victime.

Peut-être a-t-elle, juste avant la photo, demandé à l’homme le plus à droite ce qui s’était passé et si elle pouvait être utile. Peut-être est-elle seulement choquée par l’attentat et tient-elle à rassurer ses proches. Peut-être a-t-elle simplement vu que la victime était prise en charge et qu’elle ne pouvait rien faire de plus.

Bref, cette photo ne prouve rien. On voudrait y voir l’exact inverse qu’on le pourrait très bien, comme je me suis amusé à le faire, en réaction agacée :

blanche

Ce que fait la « fachosphère » avec cette image est gravissime, sur tous les plans.

D’abord sur le plan moral : on ne peut pas accuser quelqu’un de quelque chose d’aussi grave sans la moindre preuve. On ne peut pas non plus assimiler tous les musulmans d’Europe à la réaction – supposée – de cette unique personne. (Ce n’est pas parce que la bien-pensance hurle « Pas d’amalgame » à toute occasion que l’amalgame est intelligent…) On ne peut pas lutter contre le mensonge en usant du mensonge.

Mais admettons qu’on se foute du plan moral… Même sur le plan stratégique, c’est complètement idiot.

Vous vous doutez bien que dès aujourd’hui, ou demain, tout ce que la bien-pensance compte de relais médiatiques va se saisir de cette réaction de la « fachosphère », va aller chercher la nana, va lui faire dire (sincère ou pas, c’est ce qu’elle dira) que « Bien sûr que non, j’étais pas indifférente, je me suis renseignée avant de continuer mon chemin, j’ai appelé les secours, j’étais sous le choc », bref, tout ce qu’on veut qui permettra de prouver quoi ? Que les « islamophobes » sont des menteurs, des tricheurs, des manipulateurs, des propagandistes, des fascistes, etc.

Et de fait, sur le coup, ils auront raison. Et eux ne se gêneront pas pour faire l’amalgame et conclure que TOUS les islamophobes sont des facchos, et donc que quiconque a le moindre doute sur l’islam est un facho.

Et comme ils ont la force de frappe que nous n’avons pas, c’est ce qui restera dans l’esprit des gens. Il y a donc des Français qui ne prendront pas conscience du danger de l’islam en partie à cause de ces mensonges. Et peut-être même que certains qui se posaient des questions sans trop oser le dire reculeront dans leur réflexion à cause de cette peur d’être assimilés à « ces fachos qui essaient de nous manipuler ».

Alors que pendant ce temps, des surveillants de prison disent sur France 3 que « ce sont les islamistes qui dirigent réellement les prisons ». Pendant ce temps, sur la page Facebook d’Al-Jazeera Channel, sur toutes les vidéos des directs de Londres, il y a plus de gens qui mettent des cœurs et des rires que des larmes. Pendant ce temps, le CNRS publie une véritable enquête sur la radicalisation des jeunes musulmans.

Ces éléments-là, eux, montrent réellement quelque chose. Mais ce n’est pas eux que la « fachosphère » diffuse. Il faut les comprendre : on ne peut pas tout faire. On ne peut pas à la fois faire dire à une image des choses qu’elle ne dit pas ET partager de vrais éléments de réflexion.

C’est vrai, quoi, on peut pas être partout…

_____________________________________

J’invite ceux qui voudraient m’accuser d’être islamophile et bien-pensant à aller lire cet article, cet article, cet article et cet article, et donc à réaliser que ce n’est pas la peine d’aller m’allumer dans les commentaires.

_____________________________________

Ajout le 23 mars à 17h29. Paul Joseph Watson, qu’on peut difficilement lui aussi accuser de rouler pour l’islam, reconnait qu’il a vu cette femme aider les victimes dans une vidéo.

watson

Il attaque sur les bons sujets, lui, au moins :

_____________________________________

Ajout le 24 mars à 16h52. Le visage de cette même femme, en gros plan, quelques instants avant la photo polémique.

indifférence

_____________________________________

Ce texte n’est pas libre de droit. Si vous voulez le partager à vos lecteurs, un lien suffit. Le copier/coller tue l’information (plus de détails ici) et est passible de poursuites. Je n’hésiterai pas à faire valoir mes droits, qui que soit le copieur.

Advertisements